Guide de jeu

:

Quelques mots à propos du moine combattant


-1,6 +1

  • - - - - -En tant que moine combattant, voici ce que je peux dire de notre ami le moine tueur. - - - -
    -!!!Définition du moine combattant : - - -
    Afin de nous entendre et de ne point nous embrouiller, définissons d'abord le moine combattant. - - - - -
    Commençons par un peu d'histoire du jeu : -Les moines furent très tôt séparés en deux types de moines : les soigneurs et les combattants. Tandis que les premiers étaient magiques, les seconds étaient uniquement tourné vers les armes, de manière très proche du guerrier, la magie n'étant que très optionnelle. - - -Monter un moine mixte était alors très difficile et seules quelques exceptions parvinrent à le faire. - - -
    Avec la V2, le moine est devenu spécifiquement magique : désormais puissance physique et précision n'ont plus leur place chez nous. - - -En conséquence de cette évolution, se faire un moine mixte est devenu bien moins complexe : les moines sont désormais répartis sur une échelle qui va du combattant au soigneur. - - -Vous présenter les deux extrêmes de l'échelle vous permet de choisir vers quel côté vous allez penchez, et à quel point : le choix ne tient qu'à vous ! - - -Le moine combattant, donc, est l'un des deux extrêmes, son nom l'indique, tourné vers le combat. -Avant d'être une façon de se monter, être moine combattant est un mode de jeu : cela signifie ne soigner qu'occasionnellement, et s'entraîner sur des monstres et combattre avec des frappes classiques, de corps à corps, contre d'autres joueurs. - - -
    Par moine combattant j'entends donc ceci : -Un moine dont le seul attrait est le combat et qui ne cherche à obtenir de puissance que dans ce sens. - - -


    -Les points forts du moine combattant : - - - -

    -Ses frappes - - - -
    Le moine combattant frappe bien, cela se ressent plus avec les compétences d'attaque de niveau 100 et 150, mais assurément, le moine combattant a dès le départ des frappes dont le calcul est avantageux par rapport aux autres classes. - - -
    Les frappes du moine sont aussi très exploitables de différentes manières : qu'il tape de façon régulière ou irrégulière, le moine reste d'une grande puissance. Cela permet donc de développer sa force selon son type de combat : jouer sur l'usure ou plutôt sur la surprise. - - - -
    Par leur diversité et leur puissance, les frappes du moine combattant sont un atout. - - -


    -Ses soins - - - -
    Et oui ! Je sais, ça surprend. Mais si on ne joue aucunement sur les soins, pourquoi ne pas prendre un guerrier ? Entendons-nous bien, le moine combattant n'a pas des soins extraordinaires : il ne cherche pas la puissance de ses soins. Toutefois, même monté sans concentration, ses soins restent corrects. - - -Bien sûr, les soins ne peuvent pas s'utiliser pendant le cooldown de frappe, ils sont moins efficaces en moyenne que de bonnes potions : en prévision d'un combat, le moine combattant se doit d'avoir constamment des potions sur lui. - - -
    Mais vous avez vu, ou verrez, que les combats ne font pas tout le jeu : la chasse aux monstres nécessite des soins, le massacre d'un garde en demande aussi, et lors d'une fuite, des potions sont encore gaspillées ! - - -Il existe bien des cas où les soins permettent de ne pas trop entamer son stock de potions. Pour avoir eu l'occasion de comparer avec un guerrier, je peux vous assurer qu'il s'agit d'un avantage non négligeable. - - -
    Par ailleurs, le moine peut se soigner lui-même, et soigner les autres ; vous aurez l'occasion de vous en rendre compte : on se mord rarement les doigt d'avoir sauvé un frère d'arme. - - -

    -Sa nova de feu - - - -
    Soyons bien clairs, à l'identique des soins, la nova n'est pas ce que vous utiliserez le plus, loin de là. En fait, quelques fois par semaine suffisent bien. Mais la nova peut-être utile. - - -
    D'abord, voyons ses avantages "bruts". la nova est une attaque de zone ; elle permet donc de vider un peu la map...Lors d'un nettoyage dans une ville ennemie ou quand le moine est entouré par une armée qui comprend des ennemis moins évolués que lui, la nova se révèle d'une grande aide. -Bien utilisée, l'étoile divine termine les ennemis déjà entamés qui entourent le moine et peut lui permettre de se sortir d'une situation inextricable. - - -Lutter contre le nombre n'est pas évident dans Alidhan ; la nova est une arme spécialisée dans ce domaine. N'oublions pas non plus qu'elle est la seule attaque du moine à offrir le privilège d'un peu de distance. - - -
    Pour le moine combattant, la nova est, par ailleurs, une alternative intéressante à son mode de combat habituel. Par rapport aux caractéristiques du moine, elle réagit à l'inverse des autres frappes. Ainsi le moine régulier dispose d'une frappe plutôt aléatoire tandis que le moine irrégulier dispose d'une frappe fixe sur laquelle il peut compter avec certitude en cas de problème. - - -
    La nova permet donc une diversité largement accrue dans les frappes du moine par son originalité. - - -

    -Ses boosts - - - -
    Le moine combattant dispose de deux boosts : - - -
    La bénédiction du moine, qui augmente un petit peu la défense et la puissance magique. - - - -
    Le sort de vigueur, qui augmente de façon plus considérable la concentration (et la précision, pour les alliés non magiques) - - - -
    Les boost permettent surtout d'équilibrer les frappes du moine selon sa régularité. Encore une fois, ce sont des alliés précieux qui apportent de la diversité à la classe de moine. - - -
    Les boost peuvent aussi être utilisés sur des alliés. Techniquement, cela n'apporte rien au moine, mais en général, les alliés apprécient. - - -

    En conclusion, le moine combattant est une classe puissante, qui puise dans sa diversité de nombreux avantages. - - - -


    -Les points faibles du moine combattant : - - - -

    -Une classe de contact - - - -
    Le moine combattant se bat au corps à corps. - - -Sa seule attaque à distance, la nova, ayant 60 secondes de cooldown, il ne l'utilise que dans des cas exceptionnels. - - -Le corps à corps fait rater un certain nombre de frappes en combat, rend très difficile la traque d'un joueur et fait user bien plus de pm's en pvp. -Pire, si on lag plus qu'un ennemi à distance, on ne parvient jamais à l'atteindre ; la seule possibilité est alors de courir. - - -Heureusement, beaucoup de joueurs sur Alidhan cherchent de gros logs plutôt qu'un jeu basé sur la stratégie de combat : ceux là sont facile à occire. Mais lorsqu'on se trouve face à un archer qui fait usage du lierre sauvage et frappe à distance, ya pas à chercher, on est cuit. - - -Le guerrier, le paladin et le barbare sont les trois autres classes qui conaissent le même désavantage. C'est un choix de jeu. C'est le bon si vous êtes du genre "bourrin"...Nos bonnes frappes viennent de là. - - -Toutefois, cela reste un désavantage. - - - -

    -Ses équipements - - - -
    Les équipement du moine combattant nous laissent, là encore, une grande diversité : en parallèle avec la façon de se monter, ils nous laissent le choix entre régularité et puissance. - - -Cependant, une bonne moitié de nos équipements ne nous sont pas vraiment appropriés... Les équipements de soigneurs doivent être compensés au niveau des caractéristiques, pas toujours évident. - - -De plus, si nos équipements laissent une diversité dans l'attaque, il faut compter que c'est bien moins vrai pour la défense : nos armures ne sont pas bonnes. Cela se tient, ce sont des armures légères pour moines, des bures solides, mais des bures, pas des hauberts. - - -Nos équipements sont d'ailleurs moins nombreux que pour les autres classes, d'une manière générale, et les très bons équipements dont on dispose coûtent terriblement cher. -(le baton ancéstral fait exception à la règle : très bien et peu coûteux !) - - -La puissance conférée par les équipements n'est pourtant pas négligeable ; c'est un désavantage auquel il nous faut faire face, tant bien que mal. Respecter l'esprit du moine pauvre pourrait être une mauvaise idée... - - -
    Au vu de nos avantages, prenez-le en compte, il s'agit d'un juste retour des choses. - - - -

    -Une classe magique - - - -
    Aïouch ! Comme dirait l'autre... Même pour taper au corps à corps, pas question d'être à mains nues ! Il faut porter une arme magique pour pouvoir frapper. -C'est un plus gros problème qu'on le pense...Sisi... - - -Porter une dague de l'assassin en permanance n'est pas franchement terrible : on ne peut plus faire usage d'autres attaques que l'assassinat ! Il faut alors savoir jongler avec son arme de main droite rapidement, sans oublier qu'il faut garder une arme dans son inventaire. Attention aux voleurs...Les armes équipées ne peuvent pas être volées, les autres partent bien vite de la besace si on n'y prend pas garde. - - -Faire un tour en prison serait aussi assez désagréable : n'oublions pas que nos armes nous y sont retirées. Dropper une dague de l'assassin n'est donc pas non plus évident... - - -Tout comme pour le mage, le vol et l'assassinat ne sont pas des compétences idéales pour nous. Bon, après tout, nous sommes moines, restons dans la légalité... - - -
    Ajoutons à cela que nous n'avons aucun intéret à nous monter la puissance physique. Donc notre disponibilité en poids ne dépend que de notre vitalité et de notre niveau. Tout comme les mages. - - -Pourtant, nous sommes une classe de corps à corps et nous avons donc besoin de beaucoup de potions, meme si nos équipements sont moins lourds que ceux du guerrier. - - -Le poids faible du moine est aussi un désavantage de la classe magique. - - -

    Au final, nos points faibles semblent bien cachés. Mais en jouant, on se rend vite compte qu'ils existent bel et bien. -Nos logs sont gros, c'est vrai, mais ce qui ne se voit pas n'est pas toujours plus discret : il faut être prêt à quelques sacrifices ! (non, le vœux de chasteté n'en fait pas parti ;) ) - - -


    -Comment se monter un moine combattant : - - - -

    -Les caractéristiques - - - -
    Les caractéristiques sont assez bien expliquées dans la page de profil en fait. - - -Mais on est là pour ça alors extrapolons un peu ! - - -
    Concernant la défense, le moine ne se différencie pas trop des autres classes. Toutefois, pour une classe de contact, il est souvent préférable de privilégier la vitalité. L'esquive étant toujours utile, bien entendu. - - - -C'est à vous de faire votre choix selon la façon dont vous aimez jouer : quitte ou double avec l'esquive ou sécurité avec la vitalité. Malgré tout, il faut savoir que si vous pouvez tout tabler sur la vitalité, vous ne pouvez pas faire de même avec l'esquive, car esquiver 100% des coups est impossible, et au contact, on en reçoit. - - -Par ailleurs, les équipements n'aidant pas trop, il serait fort dangereux de négliger votre défense ; y mettre un quart de ses points est un minimum : c'est jouable à partir de là. Y mettre plus de la moitié rendrait le jeu particulièrement ennuyeux. - - -N'oubliez pas que vous êtes là pour vous amuser, mourir fait parti du jeu et y apporte aussi son charme. "La vraie force n'est pas de ne pas tomber, mais de se relever à chaque chute" ! - - -
    Concernant l'attaque, c'est à vous de choisir votre régularité, mais il faut savoir que le moine combattant est dès le début assez régulier. Vous devez privilégier tout particulièrement la puissance magique qui vous apportera puissance et mana. La concentration doit tenir une place, par équipement, caractéristique, ou les deux. Toutefois, elle ne doit pas exceder la moitié de vos points en puissance magique : après quoi elle se révèle d'une inutilité totale au niveau des attaques. - - -Si on prend comme indice 2 pour la puissance magique, votre concentration doit tenir entre 0 et 1 pour avoir des frappes correctes. - - -Après, à vous de voir si vous penchez vers le 1, qui vous assure des frappes régulières et puissantes, où si vous allez vers le 0, qui vous permettra de surprendre l'ennemi par votre irrégularité et de sortir des pointes extraordinaires, au prix de frappes à 0 assez fréquentes. - - -
    N'oubliez pas dans vos formules que vous pouvez bénéficier des deux boosts cités plus haut... - - -

    -Les compétences - - - -
    Comme vous l'avez déjà lu, la grande force du moine est sa diversité. Les compétences sont une partie intégrale de cette diversité, et le mieux serait de toutes les posséder. Pour le placement des points de compétence, on décide une fois qu'on a les compétences ! - - -
    Les compétences passives, comme les esprits voyageurs, la suractivité etc...sont toutes bonnes à prendre. - - -La régénération d'énergie mineure est particulièrement précieuse. Le moine combattant porte déjà des potions de vie, mieux vaut éviter d'user trop de potions de mana bêtement ; même avec beaucoup de puissance magique, mettre 4 points dans la régénération d'énergie n'est pas les gâcher.(il y a déjà 1 point par défaut) - - -La suractivité confère 1 PA de plus par heure dès qu'on l'achète. Le deuxième PA qu'elle nous offre demande 4 points de compétence. Mettez-les 4, ou n'en mettez pas. Et ne les mettez que si vous avez des points en trop... - - -
    Les compétences actives regroupent les compétences d'attaque, les soins, les boosts et l'attaque très spéciale de la nova. -Les moines ont l'avantage d'avoir des compétences bon marché, alors achetez-les toutes. - - -Mettez tous vos points dans vos attaques et effacez-les quand vous achetez l'attaque supérieure. (à propos, n'attendez pas pour acheter l'attaque de niveau supérieur : la différence de puissance est époustouflante) - - -Mettez tous les points dans la nova si vous prévoyez de vous en servir, sans quoi elle est inutilisable (2 points, c'est pas la mort...). -Pour les soins, vous pouvez toujours les effacer donc n'hésitez pas à poser des points dedans non plus...Ceci-dit, ça ne vaut vraiment le coup que pour le soin du sage (lvl 80) et le soins de l'ermite (lvl 140). - - -Mettre des points dans les boosts serait superflu ; de préférence, placez-les ailleurs. -Enfin n'oubliez pas que nos compétences peuvent toujours être effacées, donc, détente... - - -

    -Les équipements - - - -
    D'une manière générale, les équipements de moines sont tous corrects. Essayez de combler vos lacunes de coups selon si vous être trop réguliers ou pas assez : concentration = régularité ; puiss. magique = puissance brute. - - -Là, chercher la défense n'est peut-être pas le mieux : tablez sur la défense dans vos caractéristiques ; cela correspond mieux à notre stuff. -Après, le choix des équipements est assez instinctif, prenez ce qui vous plaît ! - - - - -


    -Comment jouer un moine combattant : - - - -

    -Contre les monstres - - -
    Les moines ont l'avantage de recevoir peu de retours sur les monstres. En tant que combattant, vous pourrez donc vous attaquer à des monstres assez féroces sans trop prendre de risque. - - -
    Par ailleurs, à partir du niveau 80, avec le soin du sage, et ensuite le soin de l'ermite, il devient très intéressant pour un moine combattant de se soigner lui-même. - - -Cela use beaucoup de PA's et ne donne pas d'expérience, c'est le problème, mais à moins que vous soyez riche, vous verrez vite que pouvoir se soigner soi-même lorsqu'on pexe est un avantage considérable ! - - -
    Le moine a aussi le dernier avantage de pouvoir soigner des alliés pendant une chasse aux monstres. Pour un combattant, ce n'est pas trop une habitude à prendre, d'autant plus que c'est souvent peu rentable niveau sousous : cela dépend de la générosité du soigné... Toutefois, avec des amis, c'est une capacité du moine combattant qui peut se révéler utile, en temps de pénurie de potion par exemple. - - - -

    -Contre les pnj - - -
    Contre les gardes d'alignements, c'est un peu comme pour les monstres : le moine a tout avantage à se soigner lui-même. - - -Pour ce qui est des gardes de forteresse, c'est généralement en plein combat que ça se passe alors il faut s'adapter... - - - -

    -Contre les autres joueurs - - - -
    - --- En duel - - - -
    Combattre en duel contre d'autres joueurs, ce n'est pas pareil, ce n'est pas comme pour les monstres : c'est un art. - - -Enfin, peut-être moins pour nous que pour d'autres... - - -D'une manière générale, si les guerriers sont des éléphants, les moines sont des rhinocéros : la meilleure tactique consiste à coller l'ennemi en se déplaçant avec les touches du clavier et à le bourrer de coups avec la souris ! - - -Pensez à vous soigner vous-même en dehors des cooldowns. Le reste du temps, potions ! - - -Après, selon le type d'ennemi, il est bon d'adapter son style de combat... - - -
    Contre les autres classes de corps à corps, le combat est souvent très instinctif : c'est un jeu d'esquive et de frappes plutôt intéressant, on essaye de gagner du temps en s'éloignant de l'ennemi au bon moment et en le frappant dès la fin de notre cooldown. - - -L'ennemi doit se déplacer lui-aussi, gardez à l'esprit que le pousser sur un monstre peut être une bonne tactique pour lui user des points de vie supplémentaires et le bloquer de façon éphémère. Cela a aussi tendance à surprendre l'adversaire... - - -Lors des combats contre une classe de corps à corps, aussi étrange que ça puisse paraître, il faut jouer stratégie : en fait, c'est les seules occasions qu'on a de le faire. - - -
    Contre les classes à distance moyenne, le combat reste un peu stratégique... Contre les magiciens et aquamanciens par exemple, on peut tenter d'éviter les coups en se plaçant à une distance suffisante. Le mieux étant de les prendre à la distance maximale : Les dégâts sont moindres et l'ennemi subit un cooldown ; de quoi tourner le combat à son avantage. - - -Encore là, la compétence pousser peut éventuellement être utile, bien plus rarement toutefois. - - -
    Contre les classes à longues distances, les archers, le francs-tireurs surtout, éventuellement les géomanciens et les druides...La stratégie n'a absolument plus sa place : on ne peut pas régner dans ce domaine. C'est d'ailleurs contre ce type de classe que vous aurez le plus de problèmes ; ce sont les plus dangereux pour nous. - - -Le jeu consiste alors à coller l'ennemi en se déplaçant en zigzagues vers lui pour éviter les pièges ; souvenez-vous qu'ils ne peuvent poser de pièges que sous eux-mêmes : évitez-donc de suivre leurs traces et passez sur les cases adjacentes. - - -Il ne faut surtout pas fléchir face à un ennemi à distance : c'est sur sa peur qu'il faut jouer ! On ne reste pas en paix avec un archer ennemi sur la même map, car sa tentation de vous envoyer des flèches en toute sécurité sera toujours très grande... Beaucoup de vos coups seront esquivés, mais ce n'est pas grave, gardez le cap, foncez à grands coups de cornes ! - - -Il vous faudra cependant vérifier souvent votre vie : elle baissera petit à petit. On le voit pas venir, mais au final, avec un peu de patience, on le sent bien passer. - - -La deuxième chose à laquelle il faut prendre garde sont vos PM's : vous courrez toujours plus que l'archer contre qui vous combattez. Lorsque vos PM's viennent à manquer, ce n'est alors pas le moment de jouer au glorieux téméraire, sous peine de vous retrouver bloqué, à la merci de l'ennemi, et de ne même pas pouvoir lui mettre la dernière frappe qui sauve l'honneur avant de mourir... Gardez donc un œil sur vos jambes et lorsqu'elles sont sur le point de fléchir, tant pis, commettez le sacrilège, prenez votre courage à deux main et... Fuyez, et rentrez à l'auberge. - - -Les classes à longues distance seront votre bête noire, vous allez les trouver lâches, les haïr. Mais eux jouent juste stratégiquement. Et ne vous en faites pas, quand vous en croiserez qui sont petits lvl ou d'autres qui cherchent les gros logs et bourrinent, vous pourez enfin vous faire plaisir ! - - - -
    - --- En combat en équipe - - - -
    Pour ce type de combat, il faut toujours garder en tête qu'il ne s'agit pas d'un duel, que vous faites avec des alliés qui font de même à côté de vous, non, c'est un combat en équipe. On peut jouer aux duels multiples quand on a l'avantage du nombre et 50 niveaux de plus que l'ennemi en moyenne... Mais pas lors d'un vrai combat. - -
    Pour n'importe quelle classe, le secret d'un bon combat en équipe est une règle d'or à respecter : la cohésion. - - -Plus encore qu'une règle, la cohésion se ressent. Vous aurez ce sentiment génial de vous confondre avec votre frère pour ne former plus qu'une seule main, plus qu'une seule lame, et pourfendre votre ennemi avec une force décuplée ! - - -La cohésion n'est cependant pas facile à atteindre et très aisée à briser. On ne la trouve qu'en y mettant vraiment du siens, mais quelques règles peuvent permettre d'y accéder plus facilement : - - -
    Tout d'abord, lorsqu'un de vos alliés frappe un ennemi sans le tuer, ne faites surtout pas de même sur un autre ; frappez vous aussi ce même ennemi, je sais, cela peut ressembler à de l'acharnement, mais si vous agissez ainsi, tous vos frères d'arme frapperons ce joueur qui n'aura alors plus que quelques instants à vivre... - - -Une fois un joueur tué, vous gagnez un avantage au niveau du nombre et vous faites bien comprendre à vos ennemis que vous n'avez pas l'intention de les laisser vivre, ce qui n'a pas tendance à les mettre en confiance. - - -
    Lorsqu'un de vos frères se fait attaquer sévèrement, en tant que moine, oubliez les frappes, soignez-le immédiatement et courez à son secours, interposez vous pour prendre les coups à sa place : ne laissez jamais un frère mourir seul, mieux vaut être occis avec lui que le laisser périr seul ! - - -
    Restez groupé au maximum avec le reste de la troupe, ne vous dispersez pas, même si vous n'arrivez pas à vous battre, peu importe... Restez groupé et allez dans le sens de votre division de soldats : c'est ainsi que vous entrerez en cohésion avec eux, que vous ressentirez la même sensation qu'eux, au même moment, et que vous pourrez vous accorder pour frapper ensemble, comme un seul homme, et le plus puissant. - - -(Pas besoin d'un anneau pour, tous, dans les ténèbres, les lier...) - - -
    Enfin, dans une troupe, vous ne pouvez pas décider du sort de la troupe seul. Si le moment est venu d'attaquer, vous le sentirez, et c'est tous ensemble que vous vous lancerez. Si le combat tourne à votre désavantage, vous ne pouvez ni faire mine de fuir, ni ne serait-ce que proposer la fuite. Si vous quittez l'axe du combat, vous brisez la cohésion. Pour éviter cela, il faut suivre un principe simple et précis : vaincre ou mourir. - - -Alors que la cohésion se brise toujours dans un camp à la fin du combat, tenir la cohésion par ce principe empêchera sa fin et finira par détruire l'ennemi. C'est parfois à ce prix qu'est la victoire, "c'est parfois par sa mort qu'un homme montre qu'il était digne de vivre" ! - - - -


    -Quelques formules (pas magiques) à connaître : - - - - -
    Pour le moine combattant : - - -
    Le mana (l'énergie) dépend en priorité de la puissance magique (x2), la concentration permet aussi d'en acquérir, moins cependant (x1). - - -
    La vie dépend du niveau et de la vitalité uniquement. - - -
    Le poids dépend du niveau et de la vitalité uniquement. - - -
    Les frappes (sacrée, divine) ont une "base" à laquelle s'ajoute la puissance magique, coefficientée aléatoirement avec des bornes (de 0 à .?.) selon la frappe. Il semble que la concentration modifie les bornes du coefficient : elle fait monter la borne minimale en fonction de sa proportion. - - -La concentration diminue aussi les frappes à 0 - -
    La nova et les soins dépendent de la puiss.mag. pour la régularité et de la concentration pour la puissance. - - - - - -







    En conclusion de tout ceci, je dirai que le moine combattant est une classe qui cumule avec merveille la magie et la puissance brute : sa diversité est le don de la magie et dirige la façon qu'a le moine de se monter, de s'équiper, et la puissance brute du moine, du fait qu'il s'agit d'une classe de corps à corps, dicte la ligne de conduite et de vie que doit avoir un moine combattant. - - -
    N'oubliez pas de combattre pour vos valeurs avec gloire et honneur et de penser, surtout et avant tout, à puiser un maximum de plaisir dans ce jeu, et dans votre personnage de moine soldat ! - - -
    Bon jeu à tous et à toutes ! - - -


    Si jamais vous avez des questions vous pouvez me contacter >>ici<< ou >>Heimdall<<
  • PS: Ne pas avoir peur d'augmenter la PM brut, l'irrégularité ne se sent pas tant que cela. Le stuff du moine apportant un bon nombre de concentration, l'irrégularité est vite rattrapée par celui-ci.
  • Je n'ai investi que 109 points dans la concentration (brut), au niveau 200 j'ai une moyenne de frappe (Hors coup critique) s'élevant à 2100 points de dégâts.

  • Page éditée par: Raven le vieux (15/10/2015)

    Modifier cette page || Afficher l'historique